La littératie financière pour tous
Outils de calcul
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Subvenir seul à ses besoins

Traverser un divorce peut être épuisant sur le plan émotif, mais une fois que vous avez pris votre décision, vous devez vous concentrer sur votre avenir financier. Les premières étapes pour se construire une nouvelle vie consiste à établir son propre crédit et un nouveau budget pour soi.

Établir son propre crédit

Il est important de vous qualifier pour du crédit en votre propre nom, de manière à disposer de ressources de crédit une fois votre divorce finalisé.

La première étape pour établir son propre crédit consiste à prendre en main ses finances bancaires et à s’établir une cote de crédit.

  • Compte de chèques Les comptes de chèques de base sont conçus pour les transactions courantes et le paiement des factures. Le compte de chèques est le fondement des finances personnelles. Il est donc important d’en ouvrir un à votre nom. Ces comptes sont facilement disponibles et il est facile d’en ouvrir un. Informez-vous sur les frais mensuels associés à la tenue du compte.

  • Carte de crédit Peu importe votre état civil, vous devriez toujours posséder une carte de crédit à votre nom. Elle peut vous aider à conserver une bonne cote de crédit pour le moment où vous en aurez besoin. Elle peut aussi être une source de fonds en cas d’urgence. Assurez-vous de choisir une carte qui répond à vos besoins. Informez-vous sur le choix d’une carte de crédit répondant le mieux à vos habitudes de crédit.

  • Coupez les liens avec vos comptes conjoints Passez en revue tous vos comptes conjoints. Si votre nom y figure, prenez rapidement des mesures pour le faire enlever. Cela inclut les comptes de courtage ou tout autre type de compte offrant du crédit.

    Une fois que vous aurez obtenu du crédit à votre propre nom, fermez ou gelez tous les comptes conjoints de carte de crédit. Vous ne pourrez pas obtenir la fermeture complète d’un compte si le solde n’est pas payé en totalité, mais si vous gelez le compte, vous aurez la certitude que personne ne peut l’utiliser.

  • Vérifiez votre rapport de crédit Commandez une copie de votre rapport de crédit. Ce dernier vous aidera à identifier et à fermer chaque compte que vous et votre conjoint avez ouvert conjointement. Si votre rapport de crédit fait état de comptes conjoints toujours ouverts, appelez directement le prêteur pour en obtenir la fermeture. Demandez ensuite une autre copie de votre rapport de crédit pour vous assurer que la fermeture a bel et bien eu lieu.

Créez un nouveau budget

Après un divorce, votre situation financière sera probablement très différente de ce qu’elle était auparavant.

Prenez le temps de vous familiariser avec elle. Un nouveau budget est la première étape à prendre pour vous adapter à votre nouvelle situation financière.

Organisez-vous Faites des copies de tous les documents importants qui découlent du divorce et rangez-les dans un endroit sûr.

Créez un budgeten prenant note de vos dépenses afin de savoir où va votre argent. Sortez vos factures de cartes de crédit et vos relevés bancaires des dernières années pour mieux connaître vos habitudes de dépenses. Évaluez ensuite à combien s’élèveront vos nouvelles factures. Assurez-vous d’inclure les dépenses de loisirs, de vêtements et autres grandes catégories de dépenses. Prévoyez un montant pour l’épargne. Ajuster votre budget pourrait nécessiter plusieurs mois. Téléchargez la Feuille de calcul du budget (pdf) pour vous aider à démarrer.

  • Évaluez votre revenu mensuel N’incluez pas votre revenu potentiel, uniquement les revenus que vous avez la certitude de recevoir. Vous pouvez inclure les pensions alimentaires, mais uniquement si vous avez bonne confiance que votre conjoint les paiera.

  • Comparez les dépenses de votre budget avec votre revenu Sont elles supérieures à vos entrées de fonds? Dans l’affirmative, vous devez réduire vos dépenses. Les factures liées aux loisirs sont faciles à réduire. Les coûts fixes, comme les services publics et le logement, sont plus difficiles à diminuer. Réduisez vos dépenses jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de revenu pour les couvrir. Cette tâche sera peut-être difficile au début, mais il est essentiel que vous teniez compte de votre nouvelle situation financière pour assurer votre santé financière à long terme.

Investissez dans votre avenir

La dernière étape consiste à investir toute somme d’argent découlant de votre divorce. Si vous avez perdu votre couverture d’assurance, remplacez-la dès que vous le pourrez. Commencez ensuite à épargner pour votre retraite.