La littératie financière pour tous
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Être parent

Comment un être aussi petit peut-il causer un si grand bouleversement dans votre vie?

Chose certaine, il aura un impact sur votre situation financière. Le gouvernement du Manitoba estime qu’une famille à revenu moyen dépensera environ 160 000 $ pour élever un enfant jusqu’à l’âge de 18 ans. Et ce montant n’inclut pas le coût des études universitaires.

Cependant, tout comme vous trouverez du temps et de l’énergie pour prendre soin de cette petite merveille, vous trouverez des moyens de vous en sortir financièrement.

Planifier

Tenez-vous bien! Vous dépenserez beaucoup plus que vous ne le prévoyez pour acheter des choses auxquelles vous n’aviez jamais pensé. Commencez à mettre de l’argent de côté le plus tôt possible – avant même la conception, si c’est possible.

Mettez chaque mois le plus d’argent possible dans un compte d’épargne. Pensez à tous les achats que vous devrez faire, et n’oubliez pas d’épargner en vue de votre congé de maternité ou de paternité. Bien que le gouvernement canadien verse des prestations de congé de maternité pendant un an, ce montant peut être considérablement moins élevé que celui que vous avez l’habitude de gagner.

De combien aurez-vous besoin? De tout ce que vous pouvez épargner. L’argent inutilisé peut être investi dans un fonds qui servira à payer les études universitaires. Si vous amassez un montant considérable bien avant la venue de bébé, vous pouvez l’investir dans une obligation d’épargne du Canada ou dans un autre placement garanti à court terme. Cependant, ne gelez pas tout votre argent. Bébé ne signera pas de contrat et n’a pas convenu de respecter votre échéancier.

Consultez un parent expérimenté afin de dresser la liste de tout ce que vous avez besoin d’acheter avant l’accouchement. Il vous sera extrêmement utile d’avoir la plupart des choses dont vous aurez besoin, avant la naissance de bébé. Vous n’aurez pas beaucoup de temps libre pour magasiner par la suite. Après la naissance de bébé, si vous avez besoin d’autres choses, essayez les achats en ligne. Dans Internet, personne ne se soucie des cris de bébé, de ce que vous portez ou de l’heure qu’il est lorsque bébé vous laisse un moment de répit pour naviguer.

Voici une liste d’articles. Elle est loin d’être complète, mais elle vous aidera à dresser la vôtre.

  • iège d’auto D’après la loi, vous ne pouvez même pas ramener bébé à la maison, à votre sortie de l’hôpital, sans en avoir un.

  • Lit de bébé Il doit répondre aux normes de sécurité actuelles. Si vous l’achetez dans un magasin d’occasion, vous devrez vérifier s’il répond à ces normes. Si vous achetez un article neuf, vous êtes assuré qu’il les respecte.

  • Bassinette Une bassinette sur roulettes ajoutera à votre mobilité dans la maison.

  • Literie Lisez aussi avec soin les normes de sécurité applicables à la literie – certains types de coussins et de matelas ne sont plus considérés sécuritaires.

  • Table à langer Vous pourriez utiliser le comptoir de la cuisine ou votre lit, mais est-ce vraiment ce que vous voulez?

  • Commode S’il régurgite deux ou trois fois par jour, votre bébé aura besoin d’un endroit où ranger sa garde-robe.

  • Chaise berçante Bien que non obligatoire, une chaise berçante permet de passer du temps privilégié avec son bébé.

  • Carrosse Envisagez d’en obtenir un qui se transforme en poussette ou en siège d’auto. Cela facilite le transport de bébé.

  • Moniteur C’est en quelque sorte un émetteur-récepteur à sens unique qui vous permet d’entendre les pleurs de bébé.

  • Barrière de sécurité Dès que votre enfant devient mobile, vous devez le protéger des escaliers et autres dangers.

  • Sac à couche Le sac à couche vous accompagnera partout. Choisissez-en un que vous aimez.

  • Couches Vous devez décider si vous utiliserez des couches jetables ou des couches en tissu écologiques. Si vous préférez les couches en tissu, vous pourriez envisager de faire affaire avec un service de livraison-lavage de couches.

  • Baignoire Il est plus facile de laver bébé dans son propre bain que d’utiliser l’évier de la cuisine.

  • Lait maternisé Si vous décidez de ne pas allaiter votre bébé, le lait maternisé peut coûter jusqu’à 3 400 $ par année.

Les congés de maternité et les congés parentaux

La plupart des entreprises n’offrent pas de congé de maternité payé – et n’y sont pas obligées. Pour les couples qui envisagent de commencer ou d’accroître leur famille, la durée du congé de maternité qui leur sera accordé joue un rôle important.

À cet égard, le Canada se compare favorablement aux autres grands pays du monde, en accordant un congé de maternité d’un an. Plus particulièrement, le Code canadien du travail prévoit jusqu’à 17 semaines de congé de maternité. De plus, un employé qui assume le soin d’un nouveau-né ou d’un enfant nouvellement adopté a droit à un congé parental pouvant atteindre 37 semaines. Cependant, la durée totale des congés de maternité et des congés parentaux ne doit pas dépasser 52 semaines.

Voici des faits importants sur les congés de maternité et de paternité.

  • Les avantages sociaux Pendant l’année du congé de maternité, le gouvernement canadien verse à la mère une assurance-emploi maximale de 447$ par semaine, d’après le revenu que lui procure son emploi. Ce choix se traduit par une chute importante du revenu pour un grand nombre de familles canadiennes. De plus, le congé de maternité n’est pas accordé aux travailleuses autonomes ou contractuelles, puisqu’elles ne contribuent pas à l’assurance-emploi, fonds duquel proviennent les prestations de maternité. Bien que le Canada offre des congés généreux, le montant des prestations de maternité est beaucoup moins élevé que dans le cas des pays européens.

  • Admissibilité à un congé de maternité Sont admissibles les employées qui occupent un emploi depuis six mois consécutifs auprès du même employeur au moment où débute leur congé.

  • Admissibilité à un congé parental Sont admissibles les parents naturels ou adoptifs qui occupent un emploi depuis six mois consécutifs auprès du même employeur au moment où commence leur congé. Au Canada, les pères sont autorisés à prendre un congé parental en vertu de l’assurance-emploi et à demeurer à la maison avec un nouveau-né ou un enfant adopté, depuis 1990.

  • Est-ce que les deux parents peuvent prendre un congé parental? Oui. Les deux parents peuvent prendre un congé parental combiné d’un maximum de 37 semaines. Ils peuvent prendre leur congé parental en même temps ou un à la suite de l’autre.

Prévoyez de l’argent pour le congé de maternité ou le congé de paternité, puisque, dans la plupart des cas, vous ne recevrez aucun salaire. Vous pourrez peut-être utiliser vos congés de maladie et de vacances pour continuer à recevoir un revenu pendant quelques semaines. Toutefois, votre revenu sera probablement moindre pendant votre congé.

Envoyez un courriel à un ami

Votre nom:
Votre adresse de courriel:
L’adresse de courriel du destinataire:
Message: