La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Utilisez à bon escient vos gains financiers

Utilisez à bon escient vos gains financiers

Par Carla Hindman, directrice de l’éducation financière

D’après des statistiques, les chances de gagner à la loterie sont quasi similaires au risque d’être frappé par la foudre. Or, il y a de nombreux autres gains financiers, de plus petite envergure, que vous êtes beaucoup plus susceptible d’obtenir, qu’il s’agisse d’un remboursement d’impôt, d’un héritage, d’une augmentation de salaire ou d’une prime au rendement.

La question qui se pose est la suivante : si vous recevez un gain financier, quelles mesures de précaution pouvez-vous prendre pour vous assurer que cet argent supplémentaire ne s’envole pas en fumée? Voici quelques suggestions :

Examinez la situation dans son ensemble : Avant de dépenser sans compter, déposez cet argent dans vos épargnes jusqu’à ce que vous ayez examiné l’ensemble de votre situation financière. Faites une évaluation de vos dettes actuelles, de vos dépenses à venir et de vos besoins futurs (tels que la retraite et l’épargne-études) afin de vous assurer d’utiliser cet argent de la manière la plus utile.

Réduisez au minimum vos retenues fiscales : Si vous avez l’habitude d’obtenir un important remboursement d’impôt, vous consentez au gouvernement des prêts sans intérêt. Revoyez plutôt votre Déclaration des crédits d’impôt personnels TD1, rempli par votre employeur afin de calculer vos retenues fiscales pour égaler l’impôt de l’année suivante. Ainsi, vous pouvez faire fructifier maintenant cet argent à votre profit au lieu de compter recevoir plus tard un remboursement élevé.

Remboursez vos dettes. En général, la meilleure option lorsqu’on reçoit un gain financier consiste à rembourser les dettes à intérêt élevé, comme les cartes de crédit, un prêt auto ou un prêt étudiant – quoiqu’il est à souligner que l’intérêt d’un prêt étudiant peut être déductible d’impôt.

Épargnez pour les situations d’urgence. Selon les experts, il est recommandé d’épargner l’équivalent de trois à six mois de frais de subsistance au cas où vous perdriez votre emploi ou devriez faire face à d’autres événements imprévus. Déposez cet argent dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) : un compte d’épargne souple qui permet aux Canadiens de gagner un revenu de placement exempt d’impôt pour répondre à leurs besoins futurs.

Épargnez pour la retraite. Bon nombre de Canadiens n’ont pas suffisamment d’épargne retraite. L’une des stratégies que l’on peut adapter relativement sans peine consiste à verser une partie ou la totalité de sa prochaine augmentation de salaire dans un Régime enregistré d’épargne-retraite (REER). Il est facile de faire en sorte que cet argent soit automatiquement prélevé du chèque de paie, et les avantages fiscaux feront croître votre épargne encore plus rapidement.

Financez des études collégiales/universitaires. Si vous avez des enfants, vous vous inquiétez probablement déjà du financement de leurs études postsecondaires. Même si votre propre sécurité à la retraite devrait passer en premier (il est toujours possible d’emprunter pour financer des études, mais non la retraite), si vous obtenez un gain financier, songez à ouvrir un Régime enregistré d’épargne-étude (REEE). N’importe qui, y compris vos enfants, peut y cotiser et le gouvernement verse un montant équivalent aux cotisations, jusqu’à concurrence d’un certain pourcentage.

Établissez un budget. Une fois que vous aurez utilisé vos gains financiers pour rembourser vos dettes ou commencer un plan d’épargne, ne reprenez pas vos mauvaises habitudes. Créez un budget pour continuer à bien répartir vos dépenses. Connaissances financières pratiques offre un certain nombre d’outils de calcul pour vous aider à assurer le suivi de vos revenus et de vos dépenses pour vous permettre d’épargner en vue d’atteindre des objectifs à long terme, tels que l’achat d’une maison, l’acquisition d’une nouvelle voiture ou le financement des études postsecondaires.

Comme toujours, il est important de consulter un spécialiste qui évaluera votre situation financière et n’oubliez pas de vous récompenser si vous avez la discipline d’utiliser à bon escient vos gains financiers. J’aime la règle de 90/10, où 90 % sert à rembourser les dettes ou à épargner, et 10 % à s’offrir une petite folie.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques

Envoyez un courriel à un ami

Votre nom:
Votre adresse de courriel:
Ladresse de courriel du destinataire:
Message: