La littératie financière pour tous
free materials

Plans de cours gratuits
Apprenez à vos étudiants à mieux gérer leur argent, à l’aide des plans de cours offerts par Choix et décisions : Prendre sa vie financière en mainMC.
Télécharger

for educators

Soccer financier
Vos connaissances financières sont-elles prêtes à subir une séance d’entraînement?
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Remarques par Joe Carberry, chef mondial des Affaires publiques chez Visa Inc. lors du Sommet sur l’apprentissage en matière financière

Toronto, Ontario le 20 avril 2009 Merci.

Il me fait toujours plaisir d’être de retour à Chicago, en particulier pour la tenue d’un événement d’une telle importance.

J’aimerais d’abord remercier Charlie Evans, président et chef de la direction de la Banque de réserve fédérale de Chicago, pour le leadership qu’il a démontré dans ce domaine crucial, et exprimer ma reconnaissance à Doug Tillett et à son équipe qui ont rendu possible la tenue de cet événement ici aujourd’hui.

Je désire également remercier le sénateur Akaka pour ses commentaires judicieux, ainsi que nos autres conférenciers distingués : le ministre Flaherty, M. Zamarripa, le trésorier Giannoulias et Sara Rosen Wartell. Nous apprécions grandement la participation de vous tous à ce sommet aujourd’hui.

Visa a toujours eu comme priorité de réunir des leaders des gouvernements, du secteur et du milieu de l’éducation afin de discuter de l’apprentissage en matière financière. Voilà pourquoi nous travaillons avec la Banque de réserve fédérale de Chicago une troisième année de suite à la préparation de ce sommet.

Mais cette année, c’est avec un sentiment d’urgence plus grand que nous nous réunissons.

Les crises rendent souvent les situations plus claires. Et au coeur de la crise économique mondiale que nous connaissons actuellement, il est clair que trop de gens dans le monde entier n’ont pas les notions de base nécessaires en matière financière. Cette lacune leur cause des difficultés personnelles, tout en posant un risque économique plus général.

Pour relever ce défi mondial, il est opportun et encourageant de pouvoir réunir aujourd’hui des leaders du monde entier.

Nos conférenciers reconnaissent que nous devons améliorer les connaissances financières de base si nous voulons atteindre une stabilité économique durable. Et dans notre monde actuel d’interdépendance, nous pouvons bénéficier grandement d’un partage de nos idées sur la façon d’y parvenir.

Offrant le réseau de paiements électroniques le plus important au monde, Visa a une perspective unique sur l’économie mondiale.

À chaque seconde de chaque jour, notre réseau permet des opérations – de Chicago à Ottawa en passant par Moscou et Mexico – reliant des entreprises, des gouvernements, des institutions financières et des consommateurs dans pratiquement tous les pays.

Ce flux commercial mondial est essentiellement une bonne chose, parce qu’il contribue à l’enrichissement de tous les pays et amène l’abondance et la vitalité dans la vie des gens dans le monde entier.

Mais le commerce mondial comporte des responsabilités inhérentes.

En premier lieu, où que nous nous trouvions sur la planète, nous avons la responsabilité de reconnaître l’importance des compétences financières de base pour les personnes. Le besoin d’équilibrer son budget... de planifier l’avenir avec soin... d’économiser pour faire face aux dépenses imprévues... d’utiliser le crédit judicieusement... et de consommer en fonction de ses moyens, voilà un impératif dans tous les pays.

En deuxième lieu, chacun de nous est responsable de faire sa part.

Chacun de nous a un rôle à jouer : les enseignants, les gouvernements, les organismes communautaires, les organisations religieuses et les entreprises privées, et peut-être tout particulièrement les entreprises privées.

Chez Visa, nous comprenons cette responsabilité. Voilà pourquoi nous faisons de la promotion des connaissances financières une priorité importante depuis plusieurs années – en mettant en œuvre un large éventail de programmes innovateurs.

Chez Visa, nous avons récemment accompli un travail de sensibilisation concernant nos ressources gratuites aux consommateurs. Plusieurs d’entre vous avez peut-être vu notre publicité « Go Responsibly », qui présente notre croyance en la consommation responsable et donne de l’information sur l’accès aux conseils et outils de Visa. Ceux qui ne l’ont pas encore vue peuvent la voir dans le Chicago Tribune d’aujourd’hui, ou sur le site web pour ceux qui utilisent Internet.

Et en dernier lieu, nous avons tous une responsabilité de travailler ensemble.

Les problèmes que connaissent les consommateurs dans un pays ont maintenant des répercussions inattendues et d’une grande portée.

Aucune organisation à elle seule ne peut joindre toutes les personnes qui ont besoin d’un meilleur accès aux connaissances financières de base, mais en travaillant tous ensemble, nous pouvons amplifier grandement l’impact de nos efforts.

Au fil des années chez Visa, nous avons appris sur le terrain l’importance des partenariats. Aux États-Unis, Visa a établi avec les gouvernements de 22 états un partenariat visant à fournir du matériel sur les connaissances financières de base – distribué à toutes les écoles secondaires publiques de chaque état – qui a touché des centaines de milliers de jeunes.

Récemment, Visa a établi un partenariat avec McDonalds afin de lancer la plus importante initiative d’apprentissage en matière financière des États-Unis par un employeur. Le programme « Connaissances financières pratiques de McDonald's » a été offert à plus de 500 000 employés dans la majeure partie des 14 000 restaurants McDonald's des États-Unis.

Aujourd’hui, je suis fier d’annoncer une nouvelle entente de partenariat : le programme innovateur « Connaissances financières pratiques de Chicago ». Ce programme offrira une formation financière concrète à 35 000 employés municipaux de la ville de Chicago. Nous devons aussi regarder au-delà de nos frontières et travailler ensemble afin d’améliorer les compétences financières non seulement dans nos propres collectivités, mais dans le monde entier.

Chaque pays doit suivre une démarche unique adaptée à sa culture et à ses citoyens, ce qui n’empêche pas d’exporter plusieurs idées intéressantes et de les mettre en œuvre avec succès dans un autre pays.

Par exemple, au Canada, nous avons travaillé étroitement avec les enseignants pour créer Choix et décisions, un programme d’enseignement en classe portant sur les finances personnelles dans tout le pays.

Au Mexique, nous avons établi un partenariat avec le Buró de Crédito, soit le bureau de crédit mexicain, afin de faire connaître Finanzas Practicas, notre portail Internet d’éducation financière.

Et en Russie, nous poursuivons notre partenariat avec le gouvernement portant sur une campagne de diffusion d’un message d’intérêt public visant à améliorer le niveau des connaissances financières de base.

Tous ces programmes ont des caractéristiques communes et s’enrichissent de l’échange des idées entre les différents peuples qui les mettent en œuvre. Nous espérons que le Sommet d’aujourd’hui servira de plateforme comparable permettant l’échange d’idées sur la meilleure façon d’améliorer des compétences financières d’une importance universelle.

Visa s’est engagée de longue date à rendre notre matériel disponible à tous, gratuitement. En conséquence, de nombreuses entités utilisent notre contenu dans le cadre de leur propre programme. J’invite ceux d’entre vous qui nous regardent en ligne, sur notre portail Internet mondial PracticalMoneySkills.com, à explorer les ressources et compétences additionnelles que nous offrons sur ce site. Et j’encourage les personnes présentes dans la salle à examiner le matériel en montre durant le Sommet, ou à visiter le site PracticalMoneySkills.com bientôt. Je vous encourage aussi à utiliser notre contenu dans votre travail afin de donner à plus de personnes l’accès à de l’information utile.

L’établissement de partenariats entre des organisations et entre différents pays peut nous permettre d’atteindre un objectif commun : Un monde dans lequel tous les consommateurs possèdent les compétences et les connaissances nécessaires pour gérer leurs finances efficacement. Ainsi, non seulement nous contribuerons au bien-être personnel des gens partout au monde, mais nous créerons une assise solide qui soutiendra la croissance économique future.

Dans cet esprit, je crois qu’aucune personne n’est mieux qualifiée pour nous guider dans nos discussions que l’animatrice d’aujourd’hui. Grâce à ses écrits et à sa présence dans des émissions diffusées, son nom est devenu synonyme de responsabilité financière personnelle aux États-Unis.

Veuillez vous joindre à moi pour accueillir la journaliste lauréate de prix, auteure de succès de librairie et chef de la rédaction financière de l’émission TODAY de NBC, Jean Chatzky.

# # #