La littératie financière pour tous
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Soins personnels et soins professionnels

Il peut être très difficile de faire un choix entre les soins personnels et les soins professionnels. Le temps et la responsabilité liés au fait de fournir vous-même les soins peuvent être énormes. Toutefois, la familiarité, le confort et l'interaction personnelle avec une personne proche peuvent être inestimable pour une personne à charge âgée. Les soins professionnels fournissent un service beaucoup plus complet et n'exigent pas de vous que vous abandonniez une aussi grande part de votre vie. Toutefois, les soins professionnels sont coûteux et n'offrent pas la même familiarité et la même confiance entre le patient et l'aidant que les soins personnels.

Gestionnaire de soins

A case manager can help you make decisions concerning what type of care is right for your financial, emotional and medical situation. The case manager is a referral service that, for an hourly fee, will help you develop a care plan. They can also manage the financial affairs of elder care, paying medical bills and insurance premiums, filing tax returns and other financial organization.

Deciding between personal care and professional care can be very difficult. The time and responsibility involved with providing care yourself can be overwhelming.

The familiarity, comfort and personal interaction with someone close can be invaluable for an aging dependent. Professional care provides much more comprehensive service and won't require you to give up as much of your own life - but it’s costly and doesn't offer the same familiarity and trust between patient and caregiver as personal care does.

Les soins personnels

ISi la personne dont vous prenez soin est en assez bonne santé et se sentira plus à l’aise à domicile, les soins personnels peuvent être l’option à privilégier. Presque toutes les collectivités du Canada ont accès à des services de soins à domicile par le biais des services de santé locaux ou provinciaux. Ces programmes peuvent avoir divers noms, mais la plupart des professionnels de la santé emploient l’expression « soins à domicile ». Les programmes de soins à domicile offrent des services infirmiers à domicile, de l’aide familiale et des fournitures de soins à domicile sans frais ainsi que d’autres services. Dans les petites collectivités qui n’ont pas accès à des services de soins à domicile, les résidents peuvent obtenir de l’aide auprès d’une infirmière ou d’un médecin de leur région. Communiquez avec le ministère de la Santé de votre province ou de votre territoire ou avec l’Association canadienne de soins et de services à domicile, si vous ne trouvez rien localement.

De nombreux programmes et services sont offerts aux personnes qui choisissent les soins personnels. Ils sont fournis par tout un éventail de ressources, dont des agences gouvernementales, des municipalités, des foyers pour personnes âgées, des groupes sans but lucratif et des organismes à but lucratif. Certains des services qu’ils offrent comprennent : des soins infirmiers personnels, de la physiothérapie, de l’ergothérapie, de l’orthophonie, des programmes de jour, de la consultation, le soin des pieds, des visites amicales, des transports, de l’aide familiale, des services ménagers et des repas livrés à domicile.

Les soins professionnels

Il existe plusieurs options offertes aux aînés du Canada. Chacune fournit différents niveaux d’hébergement, de soins et de soutien. L’option qui vous convient dépendra de l’évaluation de vos besoins et de vos préférences.

  • Les centres de vie autonome Les centres de vie autonome ou de soutien à la vie autonome - en général, des immeubles à appartements - comportent les avantages de la vie autonome et de l'accès au type de services de soutien et de commodités que fournissent habituellement les résidences pour retraités qui offrent des services complets.

  • Les résidences pour retraités Les résidences pour retraités sont une bonne option pour les aînés qui ne peuvent plus gérer toutes leurs activités quotidiennes. Elles varient grandement quant aux services de soins et de soutien offerts - et aussi en termes de prix. La plupart des résidences pour retraités appartiennent et sont gérées par le secteur privé et ne reçoivent aucun financement du gouvernement.

  • Les centres d’hébergement Entre les soins à domicile et le centre de soins infirmiers, le centre d’hébergement permet à ses résidents de vivre dans leurs quartiers privés, tout en fournissant l’entretien et le nettoyage du logement ainsi que des repas en groupe. Dans un centre d’hébergement, chaque résident a sa propre chambre. Le personnel s’occupe des résidents et s’assure qu’ils obtiennent les soins dont ils ont besoin.

  • La résidence-services Il s’agit d’une combinaison spéciale de services d’hébergement et de soutien personnalisé ainsi que de soins de santé, conçue pour répondre aux besoins des aînés qui ne peuvent accomplir seuls certaines activités de la vie quotidienne, comme prendre un bain, s’habiller, manger et surveiller la médication.

  • oins de longue durée Les maisons de soins de longue durée sont conçues pour les personnes qui ne peuvent plus vivre de façon autonome dans leur maison et qui nécessitent des soins infirmiers et une supervision, 24 heures par jour, dans un environnement sécuritaire. En général, les maisons de soins de longue durée offrent un niveau plus élevé de soutien et de soins personnels que ceux habituellement offerts par les maisons pour retraités ou les logements offrant des services de soutien. Les maisons de soins de longue durée comprennent les maisons de soins infirmiers et les foyers pour personnes âgées. Ces derniers fonctionnent toujours sans but lucratif, tandis que les maisons de soins infirmiers peuvent être à but lucratif. Seules les personnes qui sont admissibles peuvent devenir résidentes d’une maison de soins de longue durée. Il faut parfois quelques mois pour y obtenir une place et il n’est pas garanti que l’on vous installera dans l’établissement de votre choix.

  • Les soins palliatifs Les soins palliatifs fournissent des services à domicile ou dans un environnement semblable à des personnes qui ont une maladie mettant leur vie en danger ou en phase terminale. En général, ces soins sont administrés par un éventail de professionnels et de bénévoles, y compris des médecins, des infirmières, des thérapeutes et des membres du clergé. La plupart des fournisseurs de soins palliatifs sont des organismes caritatifs, sans but lucratif, qui procurent ces services sans frais aux résidents. Pour connaître les organismes de soins palliatifs de votre région, consultez l’annuaire téléphonique ou communiquez avec l’Association canadienne de soins palliatifs (www.cpca.net; 1-800-668-2785).

Un engagement constant

Lorsqu’on a un parent ou un ami qui vit dans une maison de soins infirmiers, il est très important de continuer à s’intéresser à sa vie et y prendre part. Rendez-lui visite fréquemment. Apprenez à connaître les aidants réguliers. Soyez attentif aux changements de comportement, d’habitudes ou d’humeur. Si vous pensez qu’il y a un problème, parlez au superviseur ou au directeur du centre de soins infirmiers. Conservez un registre de tous les problèmes auxquels vous faites face et de toutes les mesures prises pour les résoudre.