La littératie financière pour tous
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Se qualifier

Si vous envisagez de posséder une maison, commencez à planifier à cette fin dès maintenant. Vous devez mettre de l’ordre dans vos finances, épargner une mise de fonds et vous préparer mentalement à la responsabilité reliée à la possession d’une maison.

La mise de fonds

La mise de fonds s’exprime en général en pourcentage du prix de la maison. Un montant de 10 000 $, applicable à une maison de 100 000 $, constitue une mise de fonds de 10 %.

Combien devez-vous épargner pour une mise de fonds? Cela dépend d’un grand nombre de variables. Toutefois, peu importe combien vous aurez besoin pour votre mise de fonds, épargnez davantage. L’achat d’une maison comporte beaucoup de frais et vous serez dans une bien meilleure situation financière lorsque vous emménagerez dans votre maison si vous disposez d’un petit coussin.

À moins d’être une sorte de magicien financier, donnez-vous le temps de mettre de côté votre mise de fonds. Décidez du montant que vous désirez consacrer à l’achat d’une maison et du montant que vous devrez épargner comme mise de fonds. En épargnant chaque mois un montant raisonnable, vous pourrez établir une date cible à laquelle vous aurez amassé votre mise de fonds et commencer à magasiner pour vous trouver une maison.

Prêt hypothécaire à proportion élevée – assurance-hypothécaire

D’après la Loi nationale sur l’habitation (LNH), lorsque vous demandez un prêt hypothécaire à l’habitation supérieur à 75 % de la valeur de la propriété, vous devez obtenir une forme d’assurance-prêt à l’habitation destinée à indemniser le prêteur si vous manquez à vos obligations. Le prêteur obtient ainsi une garantie.

Des organismes, comme la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) et GE Assurance Hypothèque du Canada, fournissent l’assurance nécessaire aux prêteurs qui consentent un prêt en vertu de la LNH. Cette assurance-prêt est automatiquement prise en compte dans la demande de prêt hypothécaire. La prime d’assurance applicable à un prêt hypothécaire à proportion élevée représente entre 1 % et 3,4 % du montant du nouveau prêt hypothécaire. Cette prime unique est en général ajoutée au solde autorisé du nouveau prêt hypothécaire.

C’est grâce à cette assurance-prêt hypothécaire à proportion élevée que de nombreux canadiens peuvent acheter une maison. L’assurance hypothécaire permet à un acheteur d’acquérir une maison pour sa famille au moyen d’une mise de fonds aussi peu élevée que 5 % ou de refinancer sa maison jusqu’à concurrence de 90 % de sa valeur marchande actuelle.

Vérifiez votre rapport de crédit

Il importe de bien connaître le contenu de son rapport de crédit pour assurer sa santé financière à toutes les étapes de sa vie. Toutefois, il est tout particulièrement important de vérifier son rapport de crédit lorsqu’on veut acheter une maison. Avec votre approbation, le prêteur hypothécaire vérifiera votre cote de crédit. Plus elle sera bonne, meilleur sera le taux d’intérêt que vous pourrez obtenir. Par conséquent, pendant que vous épargnez votre mise de fonds, prenez aussi le temps de mettre de l’ordre dans votre rapport de crédit.

La première étape consiste à obtenir une copie de votre rapport de crédit le plus tôt possible. Communiquez avec l’un des trois principaux bureaux de crédit suivants :

Equifax Canada
www.equifax.ca
1-800-465-7166

TransUnion Canada
www.tuc.ca
1-866-525-0262
ou au Québec: 1-877-713-3393

Pour obtenir plus d’information sur le contenu de votre rapport de crédit, consultez notre section sur les ant écédents de crédit.

Si votre rapport de crédit est erroné, communiquez immédiatement avec le bureau de crédit. Si, d’après ce document, votre réputation n’est pas sans tache, reprenez courage. Vous pouvez améliorer votre rapport de crédit, mais il vous faudra du temps et des efforts. Ne faites pas confiance aux personnes qui prétendent pouvoir améliorer instantanément votre cote ou effacer vos antécédents de crédit. Il est illégal de falsifier sa cote de crédit. Voici des moyens légaux de la modifier.

Si votre ratio d’endettement n’est pas reluisant, ce qui signifie que votre dette est trop élevée comparativement à votre revenu, commencez à rembourser votre dette. Voilà qui n’est pas une tâche facile. Toutefois, elle est cruciale pour rétablir votre cote de crédit et vous permettre d’obtenir des taux d’intérêt avantageux.

Si vous n’avez pas suffisamment d’antécédents de crédit, vous êtes dans une bonne position pour vous constituer une bonne cote de crédit. Si vous le pouvez, obtenez une carte de crédit et assurez-vous d’en régler la totalité du solde chaque mois. Si vous ne vous qualifiez pas pour une carte de crédit, demandez une carte de paiement auprès d’un grand magasin, de sorte que vous aurez un moyen d’améliorer votre cote. Cependant, assurez-vous de régler la totalité du solde chaque mois, car ces cartes peuvent être assorties de taux d’intérêt extraordinairement élevés.

Lorsque vous demandez du crédit, l’enquête effectuée par le créancier éventuel figure dans votre dossier de crédit. S’il comporte un trop grand nombre d’enquêtes, vous devrez attendre un peu avant de demander du crédit. Ces enquêtes deviendront moins pertinentes au fur et à mesure que le temps passera. Si vous cessez de demander du crédit, ce problème se résoudra assez rapidement.

Si vous ne pouvez attendre que votre cote de crédit se rétablisse et que vous avez besoin de poursuivre vos démarches pour acheter une maison, vous n’êtes pas tenu de vivre avec vos erreurs pendant les 25 prochaines années. Le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire dépend de trois facteurs : vos antécédents de crédit, le montant de votre mise de fonds et votre revenu actuel. Si votre cote de crédit n’est pas aussi favorable que vous le souhaiteriez (ou que les banques le voudraient), essayez d’accroître votre mise de fonds et votre revenu pour compenser cet impact négatif.

Si votre situation n’est vraiment pas reluisante, vous devrez peut-être accepter un taux d’intérêt plus élevé. Si vous continuez à améliorer votre cote de crédit, vous serez peut-être admissible à un taux d’intérêt moindre dans quelques années et pourrez refinancer votre prêt hypothécaire.

Se qualifier à l’avance

Il est beaucoup plus facile de négocier une maison lorsqu’on dispose d’un chèque couvrant la totalité du prix de celle-ci. C’est en quelque sorte ce qui arrive lorsqu’on se qualifie à l’avance pour un prêt hypothécaire. Il s’agit d’une approbation préliminaire de votre demande de prêt hypothécaire par un prêteur, pour un certain montant maximal et à un certain taux. Si vous et la propriété vous qualifiez, le taux d’intérêt sera fixe pendant une période de 60 à 90 jours, selon votre institution financière. Si les taux montent pendant cette période, vous conserverez le taux établi. Toutefois, si les taux baissent, vous obtiendrez automatiquement le taux moins élevé.

Lorsque vous vous qualifiez à l’avance pour un prêt hypothécaire, vous pouvez magasiner en toute confiance pour trouver une maison, en sachant que, si vous en trouvez une dont le montant n’excède pas le prêt hypothécaire préapprouvé, vous obtiendrez du financement si vous décidez de l’acheter. Le temps venu des négociations, vous serez en bien meilleure position, car le vendeur saura que vous pouvez obtenir du financement. Afin de vous préparer à obtenir cet important statut, mettez de l’ordre dans vos documents personnels. Pour obtenir une liste de vérification, consultez notre section Documents pour se qualifier à un prêt hypothécaire.