La littératie financière pour tous
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014

Voyez le Sommet surla littératie financière de 2014
Regardez la webémission surle Sommet portant sur les besoins en littératie financière des personnes qui n’ont pasou ont peu accès aux services bancaires.
Voir la webémission

Le début de votre vie financière ensemble

Une fois la cérémonie terminée, vous devez passer aux choses pratiques de votre vie commune. Il est temps de séparer les tâches. Il y a la lessive, l’entretien de la cour, le ménage et, bien sûr, de nombreuses responsabilités financières. Qui établira la concordance du livret de chèques? Qui paiera les factures? Qui assurera le suivi des placements?

Il n’est pas nécessaire que vous vous divisiez ces tâches pour en assumer chacun la responsabilité exclusive. Assurez-vous simplement d’avoir un système en place, de sorte que ces importantes tâches soient accomplies. Vous pouvez vous les séparer selon vos forces et vos faiblesses. Vous pouvez aussi vous les séparer au hasard. Il ne s’agit pas de savoir qui peut le mieux s’occuper des finances, mais plutôt d’assumer ensemble vos responsabilités conjointes.

Changez vos bénéficiaires

Passez en revue chacun de vos comptes - REER, obligations d’épargne, assurances, etc. - et les bénéficiaires figurant sur ces importants documents qui ont un impact sur l’avenir des personnes que vous chérissez. Assurez-vous de changer ces noms pour celui de votre nouveau conjoint, si vous désirez qu’il reçoive ces fonds à votre décès.

Passez en revue votre assurance

Votre situation de vie a changé, mais probablement pas votre couverture d’assurance. Il se peut aussi que votre conjoint ait des polices d’assurance. Comparez-les afin de vous assurer qu’elles ne se chevauchent pas, car c’est en général synonyme de perte d’argent. Si possible, combinez les couvertures d’assurance et vous pourriez épargner une somme considérable.

Les changements de nom

Si vous changez votre nom à la suite de votre mariage, vous devrez le faire sur de nombreux documents. Communiquez avec le Bureau du registraire général ou le Bureau de l’état civil de votre province. Vous devriez aussi avertir les organisations suivantes de votre changement de nom:

  • le Bureau des véhicules automobiles;
  • l’Agence du revenu du Canada;
  • le bureau de poste;
  • le Registre d’assurance sociale;
  • vos banques et les émetteurs de vos cartes de crédit;
  • votre prêteur hypothécaire;
  • vos fournisseurs de services publics.

Pour apporter un changement de nom applicable à votre numéro d’assurance sociale, rassemblez tous vos documents et apportez-les au Centre Service Canada le plus près. Vous pouvez aussi demander un changement de nom par la poste. Il est extrêmement important d’apporter ce changement si vous souhaitez que votre compte de retraite soit adéquatement crédité. De plus, si vous changez d’emploi dans l’avenir, vous aurez besoin de présenter votre carte d’assurance sociale à votre nouvel employeur, laquelle devra porter votre nouveau nom.

Établir un budget

Espérons que vous avez chacun un budget personnel. Il est maintenant temps de le mettre à jour et de combiner ces budgets pour refléter votre nouvelle situation de vie partagée. Cliquez ici pour obtenir plus d’information sur la manière d’établir un budget.

Les ententes prénuptiales

Malgré sa mauvaise réputation auprès de certains, l’entente prénuptiale est un concept qui a fait ses preuves. Cette déclaration, selon laquelle deux parties conviennent de certaines conditions avant de se marier, n’est peut-être pas le sujet de discussion le plus romantique des préparations de mariage, mais il est concret. Les couples qui s’apprêtent à se marier devraient du moins envisager une entente prénuptiale.

Certains pensent qu’une entente prénuptiale est une question de confiance, ou de manque de confiance dans certains cas. C’est possible. Toutefois, il peut aussi s’agir d’une déclaration indiquant que les deux parties s’entendent sur certaines conditions avant de se marier. Elle aidera aussi les deux parties à savoir à quoi s’attendre si leur mariage ne fonctionne pas. D’un point de vue juridique, c’est une bonne idée de créer une entente prénuptiale si :

  • vous avez un patrimoine que vous désirez préserver;
  • vous avez des enfants issus d’un mariage précédent ou d’une relation antérieure;
  • vous possédez une entreprise;
  • vous avez une bonne chance de devenir célèbre;
  • vous pensez hériter de beaucoup d’argent ou d’autres biens;
  • vous avez des obligations financières liées à la famille;
  • l’un des partenaires gagne beaucoup plus que l’autre.

Donnez-vous suffisamment de temps pour penser à votre entente avant de la conclure. Vous serez ainsi en mesure de mieux clarifier la situation. Il sera aussi plus difficile de remettre en question l’entente prénuptiale.

Les ententes postnuptiales

Si vous êtes déjà marié ou si votre mariage survient trop rapidement pour permettre une entente prénuptiale, mais que vous désirez toujours établir une sorte de contrat financier, envisagez une entente postnuptiale. Elle joue essentiellement le même rôle que l’entente prénuptiale, sauf que les parties la signent simplement après s’être mariées. On crée souvent une entente postnuptiale lorsqu’un partenaire acquiert de la richesse et désire la protéger.