Être parent

Comment un être aussi petit peut-il causer un si grand bouleversement dans votre vie?

Chose certaine, il aura un impact sur votre situation financière. Le gouvernement du Manitoba estime qu’une famille à revenu moyen dépensera environ 160 000 $ pour élever un enfant jusqu’à l’âge de 18 ans. Et ce montant n’inclut pas le coût des études universitaires.

Cependant, tout comme vous trouverez du temps et de l’énergie pour prendre soin de cette petite merveille, vous trouverez des moyens de vous en sortir financièrement.

Planifier

Tenez-vous bien! Vous dépenserez beaucoup plus que vous ne le prévoyez pour acheter des choses auxquelles vous n’aviez jamais pensé. Commencez à mettre de l’argent de côté le plus tôt possible – avant même la conception, si c’est possible.

Mettez chaque mois le plus d’argent possible dans un compte d’épargne. Pensez à tous les achats que vous devrez faire, et n’oubliez pas d’épargner en vue de votre congé de maternité ou de paternité. Bien que le gouvernement canadien verse des prestations de congé de maternité pendant un an, ce montant peut être considérablement moins élevé que celui que vous avez l’habitude de gagner.

De combien aurez-vous besoin? De tout ce que vous pouvez épargner. L’argent inutilisé peut être investi dans un fonds qui servira à payer les études universitaires. Si vous amassez un montant considérable bien avant la venue de bébé, vous pouvez l’investir dans une obligation d’épargne du Canada ou dans un autre placement garanti à court terme. Cependant, ne gelez pas tout votre argent. Bébé ne signera pas de contrat et n’a pas convenu de respecter votre échéancier.

Consultez un parent expérimenté afin de dresser la liste de tout ce que vous avez besoin d’acheter avant l’accouchement. Il vous sera extrêmement utile d’avoir la plupart des choses dont vous aurez besoin, avant la naissance de bébé. Vous n’aurez pas beaucoup de temps libre pour magasiner par la suite. Après la naissance de bébé, si vous avez besoin d’autres choses, essayez les achats en ligne. Dans Internet, personne ne se soucie des cris de bébé, de ce que vous portez ou de l’heure qu’il est lorsque bébé vous laisse un moment de répit pour naviguer.

Voici une liste d’articles. Elle est loin d’être complète, mais elle vous aidera à dresser la vôtre.

Les congés de maternité et les congés parentaux

La plupart des entreprises n’offrent pas de congé de maternité payé – et n’y sont pas obligées. Pour les couples qui envisagent de commencer ou d’accroître leur famille, la durée du congé de maternité qui leur sera accordé joue un rôle important.

À cet égard, le Canada se compare favorablement aux autres grands pays du monde, en accordant un congé de maternité d’un an. Plus particulièrement, le Code canadien du travail prévoit jusqu’à 17 semaines de congé de maternité. De plus, un employé qui assume le soin d’un nouveau-né ou d’un enfant nouvellement adopté a droit à un congé parental pouvant atteindre 37 semaines. Cependant, la durée totale des congés de maternité et des congés parentaux ne doit pas dépasser 52 semaines.

Voici des faits importants sur les congés de maternité et de paternité.

Prévoyez de l’argent pour le congé de maternité ou le congé de paternité, puisque, dans la plupart des cas, vous ne recevrez aucun salaire. Vous pourrez peut-être utiliser vos congés de maladie et de vacances pour continuer à recevoir un revenu pendant quelques semaines. Toutefois, votre revenu sera probablement moindre pendant votre congé.

©2000-2019 Visa. Tous droits réservés.