La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Apprendre les finances en s’amusant

Commencez maintenant votre recherche sur les prêts aux étudiants

Carla Hindman, directrice de l'éducation financière

Si votre enfant fréquente l’école secondaire, votre ménage est probablement plongé dans les activités – et les dépenses. Sans vouloir augmenter votre niveau de stress, nous croyons que vous et lui devriez commencer à examiner comment vous financerez ses études universitaires – même si vous disposez encore de quelques années.

Au Canada, il faut commencer par demander un prêt provincial ou territorial aux étudiants. Les prêts gouvernementaux sont offerts sans intérêt pendant les études du demandeur.

Le processus de demande varie d’une province à l’autre – par exemple, certaines provinces et certains territoires ne participent pas au programme canadien de prêts aux étudiants, mais offrent plutôt leurs propres programmes d’aide financière. Si la province ou le territoire participe au programme canadien de prêts aux étudiants, le demandeur est automatiquement évalué en vertu du programme fédéral.

Les délais varient aussi. Voilà pourquoi il vaut mieux commencer à explorer les options bien avant d’avoir besoin d’un prêt. La recherche dans Internet peut être fastidieuse, mais le site Web de votre province ou de votre territoire peut être un bon début. Visitez aussi www.cibletudes.ca.

En plus des prêts gouvernementaux, de nombreux types d’aide sont offerts pour couvrir les coûts des collèges et des universités, des collèges communautaires ainsi que des écoles de métiers, des écoles de carrière ou des écoles techniques. Par exemple :

  • Bourses ou subventions : des milliers de bourses et de subventions gratuites sont accordées chaque année – et nul besoin de les rembourser! Les critères peuvent varier grandement, mais en général, ils portent sur les besoins financiers, le rendement scolaire, les compétences athlétiques ou toute autre aptitude particulière pouvant également être prise en compte. Visitez www.cibletudes.ca pour obtenir de l’information sur les subventions canadiennes aux étudiants.
  • Outre les écoles et les gouvernements, il existe de nombreux autres administrateurs de bourses et de subventions, tels que les syndicats, les entreprises, les sociétés, les groupes d’intérêt et les particuliers. Commencez votre recherche en ligne pour trouver ces opportunités. Par exemple, consultez www.canadascholarships.com pour rechercher des milliers de subventions offertes. Faites le plus grand nombre de demandes pour lesquelles vous vous qualifiez. Voilà qui exige une certaine quantité de travail, mais celui-ci peut porter fruit.
  • Les banques et autres prêteurs peuvent offrir des prêts privés pour combler l’écart entre les prêts gouvernementaux et les coûts réels de l’éducation. Comme il ne s’agit pas de prêts subventionnés ou garantis par le gouvernement, ils font en général l’objet d’un taux d’intérêt supérieur, mais vous pouvez emprunter une somme plus élevée. Les détails et les taux varient considérablement.
  • Les banques et autres prêteurs peuvent aussi offrir un prêt privé aux parents, en général à un taux d’intérêt élevé.

Cibletudes.ca est l’endroit idéal pour commencer si vous souhaitez comprendre les différents types de subventions ou de prêts, les outils de calcul et de nombreux autres outils.

Conclusion : mieux vaut commencer dès maintenant à s’informer sur le financement universitaire pour éviter la panique le moment venu.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques