La littératie financière pour tous
Soyez un superhéros de l’argent!

Soyez un superhéros de l’argent!
Joignez-vous à Iron Man et les Vengeurs dans cette excitante BD sur l’épargne et sauvez la journée!
Voir la BD

free materials

Aimez-nous sur Facebook
Connaissances financières pratiques Canada est sur Facebook. Cliquez sur le bouton « Like » dans le haut de notre page Facebook pour suivre nos nouvelles et nos conseils financiers.
Aimez-nous maintenant.

Jeux-questionnaires et feuilles d’activités
L’argent du petit cochon Peter

NOUVEAU JEU CANADIEN L’argent du petit cochon Peter
Apprendre des notions d’argent tout en s’amusant avec l’aide du petit cochon Peter! Grâce à ce jeu éducatif interactif, les enfants s’exercent à reconnaître, compter et économiser de l’argent tout en apprenant des faits amusants sur la devise canadienne.
Jouer

Avant de louer, faites vos devoirs

Avant de louer, faites vos devoirs

Carla Hindman, directrice de l'éducation financière

Vous êtes peut-être un étudiant à la recherche de son premier appartement ou le propriétaire d’une maison qui a décidé de réintégrer le marché de la location pour la première fois depuis des décennies. Quelle que soit votre situation, vous devez prendre des précautions avant de louer une propriété. Vous ne voudriez surtout pas être aux prises avec un bail de 12 mois que vous n’avez pas les moyens de vous offrir ou avec un voisinage que vous n’aimez pas.

Ayant de l’expérience dans ce domaine, je me permets de vous donner quelques conseils :

Avant même de commencer à chercher un logement, sachez combien vous pouvez vous permettre de dépenser. Pour la plupart des gens, le logement constitue la dépense mensuelle la plus élevée, de sorte que si vous calculez mal le montant du loyer que vous pouvez vous permettre, votre budget en souffrira dès le départ. N’oubliez pas les dépenses qui s’ajouteront au loyer, telles que le dépôt de garantie, les services publics, le câble/satellite, l’accès à Internet, l’assurance locataire, le stationnement et la salle de lavage ainsi que les frais de déménagement non récurrents, comme l’habillage des fenêtres, les électroménagers ou les tapis.

Faites le tour du quartier. Déterminez si vous vous sentirez en sécurité d’y marcher, surtout si vous stationnez dans la rue. Revenez le soir ou la fin de semaine pour savoir si le quartier change de caractère. Vérifiez aussi s’il y a des parcs, des écoles, des épiceries, du transport en commun et des voies publiques achalandées à proximité.

Examinez avec soin chaque logement potentiel :

  • Tenez compte de l’ensemble de l’espace utilisable – un logement plus petit, mais bien conçu, est parfois plus souhaitable qu’un espace plus vaste, mais mal aménagé.
  • Utilisez un ruban à mesurer dans chaque pièce afin de déterminer si vos meubles seront appropriés. Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace de rangement, de penderies et de placards.
  • Assurez-vous qu’il y a des dispositifs de sécurité, tels que des serrures et des judas sur les portes extérieures, un bon éclairage dans les corridors, les cages d’escalier et les stationnements, des détecteurs de fumée, des extincteurs d’incendie ainsi que des barres ou autres dispositifs de sécurité sur les fenêtres du rez-de-chaussée.
  • Dans les immeubles comptant plusieurs logements, examinez l’état des aires communes – c’est un indice de l’importance accordée à l’entretien par le propriétaire/gérant.
  • Examinez l’état des électroménagers, de la robinetterie, des planchers/du tapis, des prises électriques et des commutateurs, des luminaires, des murs et des fenêtres. Si vous remarquez qu’il y a des articles endommagés ou usés, demandez s’ils seront remplacés. Dans la négative, assurez-vous que le contrat de location en fait mention.
  • Vérifiez la pression de l’eau et la qualité de l’eau chaude.
  • Vérifiez les joints autour des portes, des fenêtres et des évents; s’ils ne sont pas étanches, cela peut faire grimper vos factures de services publics.
  • Vérifiez s’il y a des traces de fuites d’eau et de moisissures.
  • Vérifiez l’insonorisation, surtout s’il y a des logements attenants.

Lorsque vous aurez trouvé un endroit qui vous convient, lisez la convention de bail avec soin. N’hésitez pas à demander à un avocat ou à un ami ayant plus d’expérience que vous de l’examiner. Si le bail ne fait pas mention des points suivants, posez ces questions au propriétaire :

  • Quel est le montant du dépôt de garantie et quelles sont les exigences requises pour obtenir un remboursement complet?
  • Si elles ne sont pas réglementées par la province, comment les augmentations de loyer sont-elles déterminées?
  • Qu’arrive-t-il à la fin du bail? Souvent, il sera converti en convention de location au mois, vous permettant de quitter en tout temps en fournissant un préavis approprié (en général de 30 jours).
  • Combien de locataires sont autorisés?
  • Quelles sont les politiques de l’immeuble en ce qui a trait à différents éléments, tels que les invités, le couvre-feu en ce qui a trait au bruit, l’entretien et les réparations, la lutte antiparasitaire, le tabagisme, les clés perdues et les animaux de compagnie?
  • Pourrez-vous sous-louer le logement avant l’expiration de votre bail?

Enfin, sachez que bon nombre de propriétaires consultent les rapports de solvabilité des locataires potentiels. Avant d’amorcer votre recherche, vérifiez votre rapport de solvabilité afin de vous assurer qu’il ne renferme aucune surprise. Vous pouvez demander de recevoir par la poste une copie gratuite de votre dossier de solvabilité auprès de l’une des deux agences d’évaluation du crédit nationales du Canada : Equifax Canada et TransUnion Canada.




Cet article vise à donner des renseignements généraux qui ne doivent pas être considérés comme des conseils de nature juridique, fiscale ou financière. Il est toujours bon de consulter un conseiller fiscal ou financier si vous souhaitez obtenir de l’information précise sur votre situation financière ou sur l’application de certaines lois à votre cas.

<< Retour aux Questions financières pratiques